Ce qu’il faut retenir du Mobile World Congress de Barcelone

Le Mobile World Congress, plus grand salon de la téléphonie mobile, vient de fermer ses portes. Voici ce que les entrepreneurs peuvent en retenir.

C’est fini. Le Mobile World Congress, organisé chaque année depuis 1987 à Barcelone, a fermé ses portes hier soir. Pendant 4 jours, toutes les grandes marques et startups du secteur ont pu montrer leur nouveauté au monde entier. Mais, l’édition 2016, c’est avant tout une image, celle de Mark Zuckerberg marchant incognito à côté d’une foule immergée dans les casques à réalité virtuelle.

En ce qui concerne les smartphones, pas d’innovation mirobolante, en dehors du LG G5. Le dernier modèle de la marque est muni d’une barre coulissante qui permet de changer la batterie en quelques secondes. Mais, on peut aussi intégrer d’autres modules : photo, casque, caméra, lunette à réalité virtuelle, etc. Le téléphone devrait être mis en vente au printemps prochain.

Sigfox et E-Blink récompensés pour leurs innovations

Impossible également de ne pas parler du Samsung Galaxy S7 et du Galaxy S7 edge aux bords incurvés. Presque identique à ses versions précédentes (S6 et S6 edge), le Galaxy S7 réintègre le port d’une carte microSD. Plus important, ils seraient plus résistants à l’eau. Bon, l’entreprise coréenne n’a pas encore parlé de smartphone amphibie, mais prendre un appel juste après la douche ne devrait plus poser de problème.

Les startups françaises ont également été mises en avant. Sigfox a reçu le prix de la « meilleure innovation mobile IoT ». Un prix décerné dans le cadre des Globo Mobile Awards qui récompense les innovations de la téléphonie mobile. Sigfox a mis en place un système pour créer un réseau mondial en bas débit des objets connectés. En clair, Sigfox transmet des petites quantités de données sur de longues distances, avec un minimum d’énergie.

Le smartphone va remplacer vos clés

E-Blink a également gagné le Prix Business France Award pour l’innovation Télécom. Pionnière sur la technologie wireless fronthaul, la startup a réussi à prendre une avance importante dans le déploiement des réseaux mobiles. Ces solutions permettent de densifier les architectures de réseaux existants.

Dernière chose à retenir, le constructeur Volvo pense que les clés physiques n’ont plus d’avenir. Le constructeur suédois a présenté son application qui va permettre aux utilisateurs de déverrouiller les portes de leur véhicule à partir de leur smartphone. Il suffira d’une simple pression sur un bouton dans l’habitacle. Prévu pour 2017, le dispositif faciliterait les prêts et échanges. Pratique.

TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux