Entrepreneur : les femmes ont levé beaucoup plus de fonds en 2015

Les investisseurs s’intéressent de plus en plus aux femmes qui entreprennent. Les levées de fonds ont progressé de 41% par rapport à 2014.

Un nouvel équilibre se forme dans le petit monde des levées de fonds. Selon l’organisation Girls in Tech qui réalise un baromètre chaque année, 15% des 261 startups qui ont levé des fonds en 2015 ont été fondées ou cofondées par des femmes. Rien de pavoisant, mais la tendance montre une progression de 41% par rapport à 2014.

Au total, les entrepreneures ont levé 90 millions d’euros en 2015. VestiaireCollective est la startup qui a réalisé le plus gros ticket avec une levée de 33 millions d’euros. Dirigée par Sébastien Fabre, l’entreprise a été cofondée par Sophie Hersan et Fanny Moizan. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Connecthings, expert en service mobile sans contact qui a levé 9,5 millions d’euros. Derrière, 1001Pharmacie a levé 8 millions d’euros.

Une progression de 250% en un an

Les femmes ont tendance à s’illustrer davantage dans le e-commerce. Le secteur demanderait moins de compétences techniques informatiques, formations qui diplôment très peu de femmes. Mais, cela n’explique pas tout. Les femmes ont toujours moins accès aux business angels ou au capital-risque que leurs collègues masculins.

Il faut rester cependant optimiste. D’après le baromètre Girls in Tech, le montant des levées de fonds réalisées par des entreprises fondées ou cofondées par des femmes a progressé de 250% en un an, contre 135% pour l’ensemble du marché. Une très belle performance. D’autant que le nombre de femmes créatrices d’entreprises reste toujours fortement minoritaire. Rappelons qu’à Paris, seules 21% des startups créées à Paris le sont par des femmes, selon une étude de Compass Inc.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux