Les 5 bonnes résolutions de la rentrée qu’il ne faut pas abandonner

superman-charisme

Rempli de soleil, de vin rosé et d’énergie, le mois de septembre est généralement l’autre mois où l’entrepreneur prend de bonnes résolutions.

En pleine forme. Malgré les impôts qui attristent quelque peu ce début de mois de septembre, l’heure est au sourire et aux bonnes résolutions. Encore faut-il savoir choisir celles qui sont les plus faciles à tenir. En voici sept qui ne demandent que de la volonté.

Je dors à des heures normales

Terminées les soirées fixées sur son ordinateur à travailler ou à regarder des vidéos. Les études scientifiques ont prouvé que les écrans d’ordinateur et de télévision agissent comme un dopant sur le cerveau. En clair, plus on reste devant, moins on a envie de dormir. Résultat, on se couche entre minuit et deux heures du matin.

L’absorption d’alcool est également déconseillée avant d’aller se coucher. Il excite le cerveau et dérange le sommeil. À la place, mieux vaut ingurgiter une bonne tisane au tilleul ou au thym. Effet sur le sommeil garanti.

Je vais au travail à vélo

Au lieu de pester contre le manque de temps, responsable à vos yeux de l’absence de vie sportive, pourquoi ne pas utiliser le vélo pour se rendre au bureau ? Bon pour le cœur et la santé en général, le vélo évite les bouchons et les pannes récurrentes dans les transports en commun.

La distance est bien évidemment un paramètre à prendre en compte. Venir tous les jours dans le centre de Paris quand on habite à Melun n’est pas une évidence. En revanche, 30 minutes de métro peuvent très bien se convertir en 45 minutes de vélo.

J’arrête de procrastiner

Le syndrome du « je-remets-à-demain » est un fléau pour les entrepreneurs. Un mal dont ils sont parfois eux-mêmes touchés. Ce qui pose parfois de graves problèmes et oblige la personne concernée à travailler très tard le soir.

Pour guérir de cette maladie, rien de plus simple : constituez des listes. Elles ont le mérite de rassembler toutes les tâches à accomplir. Les personnes atteintes de ce mal peuvent également ajouter le temps qu’il faut pour réaliser cette tâche.

Et si la motivation manque ? Rien de mieux alors que de se donner une petite récompense à chaque fois que le travail est fait. Attention cependant à ne pas trop abuser des friandises. Sinon ce n’est pas du vélo que vous allez faire, mais de la course à pied.

Je me construis une e-réputation

À l’ère du Facebook-roi, il est indispensable aujourd’hui de se forger une belle e-réputation. Non pas pour de basses raisons narcissiques, mais afin de donner envie aux internautes de vous connaître un peu plus. D’autant plus important si l’on est entrepreneur. La marque de l’entreprise repose toujours en partie sur la personnalité de celui ou celle qui la dirige.

Comment faire ? Enlevez déjà tous les contenus moches, obsolètes ou inappropriés. Google a lancé un outil de droit à l’oubli où l’internaute peut retirer certains contenus. Pour le reste, il suffit de parler de ce que vous faites sans avoir l’air hautain ou narcissique.

Enfin, que ce soit sur Facebook, Twitter ou Linkedin, il est impératif de bien savoir qui va pouvoir accéder au contenu : un ami, un groupe de copains ou tout le monde. Attention à ne pas se tromper.

Je me cultive

Toujours à cause de ce satané manque de temps, l’entrepreneur ne peut plus profiter de la vie culturelle comme il le faisait auparavant. Et pourtant, comme le sport, il suffit de s’organiser.

Aller au cinéma ? Pourquoi ne pas prévoir – au moins une fois par semaine – une séance le soir avec son compagnon. Une exposition ? Normalement, elles durent plusieurs mois. Impossible dès lors de ne pas pouvoir réserver un samedi pendant ce laps de temps. Comme le dit l’expression populaire : « il suffit de s’y mettre ».

Et vous, quelles sont vos bonnes résolutions ?

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires
  1. Bonjour,

    Effectivement ce sont de bonnes résolutions pour maintenir la forme. Pour ma part, j’ai un peu le nez dans le guidon et la 5e est difficile à mettre en oeuvre.

    Mais à la place, je prends soin de ma santé psychologique et je consacre tous les jours du temps pour méditer afin de gérer le stress et garder une attitude positive et enthousiaste indispensable à la vie d’entrepreneure.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux