De : Thomas Benzazon

Propos recueillis lors des évènements de l’association Entreprise et convivialité.

Peut-on être trop convivial ? Que faire quand la convivialité complique certaines situations ?  C’était l’une des questions abordées durant l’événement Entreprise et Convivialité, en partenariat avec l’ANDRH, le 31 mai.

La convivialité c’est bien, mais faut-il parfois poser des limites. ?

Eric Jarry, président d’un bureau local de l’ANDRH, est au micro de Thomas Benzazon pour vous en parler.