Entrepreneur ou non, vous restez un particulier. Et si vous possédez un bien immobilier que vous souhaitez louer, cette chronique pourrait fortement vous intéresser… On fait le point avec Alexandra Bonhur, expert-comptable chez Sodarex.

Vous avez décidé d’investir dans la pierre, et souhaitez désormais louer votre bien, de manière à avoir un petit complément de revenus. Une question se pose alors : sous quelles conditions allez-vous le mettre en location ? Meublé ou non-meublé, professionnel ou non-professionnel… Les choix sont multiples et votre décision peut vite tourner au casse-tête. Dans cette chronique, Alexandra Bonhur, expert-comptable chez Sodarex, nous en dit plus sur la location meublée non-professionnelle.

Un régime fiscal très avantageux… 

Selon l’experte, la LMNP bénéficie d’un régime fiscal très avantageux, puisqu’elle « permet d’être propriétaire d’un bien meublé tout en générant des revenus locatifs non imposables ». Concrètement, elle permet d’avoir des revenus complémentaires grâce à son patrimoine immobilier, sans être imposé sur ces loyers. Vous pourrez ainsi amortir votre bien sur une dizaine d’années et déduire les dépenses liées à sa gestion. Et pour bénéficier d’encore plus de conseils sur la meilleure façon de louer une maison, un appartement ou même une chambre, découvrez sans tarder l’interview complète d’Alexandra Bonhur, en vidéo.

À lire aussi : 

Prévoyance des TNS : Madelin ou pas Madelin ?
HomeToGo, le Google de la location de vacances lève 20M$
Squarebreak ajoute un service hôtelier à la location de maison de vacances