Storytelling : l’histoire de votre marque est-elle la bonne?

Dans Storytelling, Sébastien Durand s’attarde sur l’efficacité émotionnelle du storytelling au service de l’entreprise. Explications.

Et si le monde de l’entreprise racontait à son tour de belles histoires ? Selon Sébastien Durand, auteur de l’ouvrage Le Storytelling publié chez Dunod, l’efficacité émotionnelle est un merveilleux outil à mettre au service des objectifs stratégiques de votre marque.

« Il faut avoir une histoire authentique que l’on puisse incarner, une histoire à laquelle on croit et à laquelle les collaborateurs croient parce que ce sont les premiers qui vont porter le message », explique ce consultant en communication narrative.

« Le storytelling, c’est comme un scénario de film »

Écrire un scénario de storytelling, « c’est comme écrire un scénario de film, raconte l’expert. Il faut se demander d’où on part et qui va être le héros de notre histoire. De plus en plus, ce sont nos clients qui vont devenir les héros. »

Comme tout bon récit, un héros ne peut être qualifié comme tel qu’en présence d’un ennemi. « Contre qui on se bat : un leader qu’on veut détrôner ? La crise parce que les gens ont peu d’argent ? Qui va s’opposer à notre histoire et qui vont être nos alliés ? Qui peut nous aider à atteindre notre but ? » Grâce à de nombreux exercices de mise en pratique, l’auteur délivre ses secrets pour construire l’histoire la plus authentique possible, destinée à capter l’attention de votre cible. Alors, à vos crayons !

Thomas Benzazon

 A lire aussi :

Disruption : s’auto-saborder pour ne pas disparaître
Chronobiologie : quand les RH intègreront notre horloge biologique

 

 

PARTAGER (14)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

1 Commentaire
  1. […] Storytelling : l’histoire de votre marque est-elle la bonne? Chronobiologie : quand les RH intègreront notre horloge biologique […]

Laisse ton commentaire