VivaTech 2019 : une édition qui bat tous les records

VivaTech 2019 : une édition qui bat tous les records

Ils étaient plus de 124 000 à venir du monde entier pour participer à ce quatrième numéro de Viva Technology. Un record pour ce salon de l’innovation et de la technologie qui pèse de plus en plus lourd sur la scène internationale. Le point sur cette édition.

Pari gagné pour Les Echos et Publicis. Avec plus de 124 000 visiteurs venus du monde entier, les organisateurs de VivaTech ont tenu leurs objectifs d’agrandissement et enregistrent une hausse de fréquentation de 24% par rapport à l’an passé.

« Avec encore plus d’innovations présentées, de partenaires internationaux prestigieux et de personnalités inspirantes, Viva Technology a, pour sa quatrième édition, dépassé tous ses objectifs et confirmé son rang de rendez-vous de l’innovation incontournable sur la scène internationale », ont salué les organisateurs dans un communiqué.

En témoignent les 125 nationalités, les 13 000 startups et 3 300 investisseurs, mais aussi les guest stars, venues en nombre sillonner les allées du Paris Expo Portes de Versailles. Emmanuel Macron a inauguré le bal dès jeudi matin, à peine quelques minutes après l’ouverture des portes. Au micro de Widoobiz, le locataire de l’Elysée a tenu à rappeler que « l’innovation, est une des réponses aux défis qui sont les nôtres. (…) Par l’innovation, on peut à la fois réduire nos émissions et recréer de la biodiversité ».

 

 

Toujours parmi les personnalités politiques présentes sur le salon, on peut mentionner les passages remarqués du Premier ministre canadien Justin Trudeau, du Président du Rwanda Paul Kagame et du Président du Sénégal Macky Sall. Autres têtes d’affiches, Jack Ma (Alibaba Group) Ginni Rometty (IBM), le sprinter Usain Bolt ou le champion d’échecs Garry Kasparov ont attiré les foules.

La Tech For Good… et For Elles

 Tandis que certains débattaient de l’impact du digital sur l’économie et la société, d’autres se pressaient devant des taxis volants et des robots chirurgiens. Car c’est aussi ça VivaTech, une vitrine sur la pointe de la tech, qui touche tous les secteurs, de la mobilité à la médecine, en passant par l’éducation ou la food. Reste à distinguer « l’innovation utile de l’innovation gadget », comme s’est empressée de le rappeler Julie Chapon, la fondatrice de Yuka.

Parmi les thématiques brassées durant ces 3 jours, celle de la Tech au service du bien commun a véritablement captivé les acteurs présents. On retiendra aussi la conférence Girl Power, qui a vu défiler aussi bien des entrepreneures, que des actrices ou des youtubeuses, ainsi que le Female Founder Challenge, organisé en partenariat avec 50inTech et qui aura récompensé Vivian Nwakah, la fondatrice de MedSaf. Caroline Ramade et les lauréates se sont d’ailleurs arrêtées sur le Garage by Widoobiz pour nous parler de leur startup.

 

Reste à espérer que la place des femmes dans notre société et la Tech for Elles ne soient pas simplement un temps fort de l’édition 2019 mais bel et bien un changement de paradigme. La réponse en 2020 lors de la 5e édition.

 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire