Today is choose France Day

Today is choose France Day

Cela fait maintenant trois ans qu’Emmanuel Macron donne rendez-vous, à Versailles of course, aux chefs d’entreprises internationaux pour les désormais célèbres sommets, Choose France. Véritable baromètre de l’attractivité économique hexagonale, cette édition n’échappe pas à son lot de chiffres, de tendances et de classements. Et bonne nouvelle, ce cru 2019 est bon, malgré tout.

Gilets jaunes, manifestation contre la réforme des retraites, on pensait, à tort semble-t-il, que l’image de la France auprès des investisseurs étrangers allait retomber dans ses travers historiques, l’image d’Epinal d’une nation résolument rétive à l’économie de marché, et grossissons les traits, anti-mondialisation. Il n’en est rien. Le baromètre 2019 Kantar média- Business France en atteste. Deuxième destination européenne en termes d’attractivité auprès des investisseurs étrangers, la France, loin de payer la note d’un climat social pour le moins agité, voit sa position se renforcer très largement. Dans une Europe en crise, faites de Brexit et de replis identitaires, la France fait figure de choix sûr, stable et pérenne.

Alors concrètement, en chiffres :

Sur les 573 chefs d’entreprises étrangers interrogés, ils sont 87% à porter un regard positif sur l’économie française. Idem, ils sont 80% à juger positif leurs investissements réalisés en France. À quoi attribuer ces bons chiffres ? L’exercice est toujours complexe. L’étude met néanmoins en avant la pertinence de certaines initiatives, comme le programme French Fab lancé en 2017 par Bpifrance, programme visant à valoriser l’industrie française. Prudence néanmoins aux petits jeux des perspectives à tirer pour 2020. Si les grèves et autres conflits sociaux ne semblent pas avoir impacté l’attractivité française en 2019, l’étude révèle néanmoins des inquiétudes en termes de stabilité économique.

Nouveau rendez-vous obligé sur la route de Davos et de son World Economic Forum, le Choose France Day, au-delà de l’exercice de communication et de séduction, se pose désormais comme un temps fort du calendrier macronien, et, alors que le pays semble se diriger vers une sortie progressive de crise des réformes de retraites, il pourrait bien marquer l’ouverture d’une nouvelle séquence politique.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire