« J’ai la boule au ventre, j’ai peur ». Témoignage d’Anne-Sophie, aide-soignante #Podcast

« J’ai la boule au ventre, j’ai peur ». Témoignage d’Anne-Sophie, aide-soignante #Podcast

Pour ce deuxième épisode de notre podcast Quarantaine, dont la première saison est dédiée aux soignants, je vous propose de découvrir Anne-Sophie. Aide-soignante au Havre dans un Service de soin infirmier à domicile (Ssiad) appartenant à la Croix Rouge, elle continue à aller travailler, tous les jours, avec la peur au ventre. Témoignage.

« J’adore mon métier. Il y a encore un mois, j’adorais me lever le matin pour aller travailler. Mais depuis 15 jours, j’ai la boule au ventre, j’ai peur. » Aide-soignante depuis dix ans dans un Ssiad, un service de soin infirmier à domicile, Anne-Sophie s’occupe tous les jours de patients fragiles. Un travail qui devient très compliqué dans cette période d’épidémie. La peur la tenaille. La peur d’être contaminée, mais surtout, la peur de contaminer ses patients qu’elle aime tant.

Pour elle, impossible de comprendre la désinvolture de certaines personnes. « Ils ne se rendent pas compte ! Je pense qu’il y a des gens qui doivent se dire : « confinement : super ! Je reste chez moi, je ne vais pas aller bosser. » Il y en a qui doivent prendre ça comme ça, ils ne se rendent pas compte.

Anne-Sophie, elle, se rend compte. Certains de ses collègues ont de la fièvre, un de ses patients, contaminé par le Covid-19, a été hospitalisé. Pourtant, malgré ce quotidien stressant, elle reste optimiste. « Je pense qu’on va réussir à s’en sortir si on en a les moyens. On ne peut pas tomber, car si on tombe, on laisse tomber tout le monde. »

L’intégralité de ce témoignage est à retrouver sur notre podcast Quarantaine sur SoundCloud.

Retrouvez également Quarantaine sur les autres plateformes de podcast :

 

.

.

.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire