Avec Animal Crossing, les musées innovent pour faire face à la crise

Avec Animal Crossing, les musées innovent pour faire face à la crise

Animal Crossing & Musées

Animal Crossing New Horizons, le nouvel opus de la franchise Nintendo, comptabilise plus de 22 millions de ventes dans le monde. Sorti le 20 mars 2020, il devient très vite la star du confinement. À l’inverse, le secteur culturel a subi le confinement et peine à braver les effets de la crise sanitaire. Il n’en fallait pas plus pour que les musées misent sur le célèbre jeu afin de retrouver de la visibilité.

De nombreux musées se sont tournés vers Animal Crossing pendant le confinement pour faire rayonner leurs collections enfermées loin des visiteurs. Le jeu, qui cherche à se connecter le plus possible au monde réel, a ainsi travaillé avec de nombreux musées comme le Cincinatti Art Museum, ou le MET de New York rendant de nombreuses  oeuvres disponibles sur la plateforme. En Europe, le Norway’s National Museum propose de télécharger le Cri de Munch. En France, le musée des sciences naturelles d’Angers est allé plus loin en organisant des visites virtuelles de ses collections, permettant ainsi de mettre à l’honneur des oeuvres parfois conservées au sous-sol…

Un des objectifs était de renouer avec le public mais l’enjeu est aussi de démocratiser l’art. La collaboration avec la Fondation Andy Warhol permet ainsi aux joueurs de (re)découvrir le film expérimental « Chelsea Girls », réalisé en 1966 par Andy Warhol, dans une salle de projection de la plateforme.

Ces initiatives révèlent une collaboration fructueuse entre deux secteurs a priori bien différents. Affaire à suivre…

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire