Too Good To Go sensibilise les Français aux dates de consommation pour réduire le gaspillage alimentaire

Too Good To Go sensibilise les Français aux dates de consommation pour réduire le gaspillage alimentaire

Gaspillage alimentaire

Initié en janvier 2020 par Too Good To Go et signé par 51 acteurs de la filière alimentaire, le Pacte sur les Dates de Consommation comprend 10 engagements ambitieux, concrets et mesurables, portant sur la gestion et la compréhension des dates de consommation pour réduire le gaspillage alimentaire qui leur est dû. Les Ministères de la Transition Écologique et de l’Agriculture et de l’Alimentation sont également signataires du Pacte.

Selon Lucie Basch, fondatrice et présidente de Too Good To Go France, un Français sur deux ne fait pas la différence entre une DLC, Date Limite de Consommation et une DDM, Date de Durabilité Minimum. La différence, la voici : la DLC est une date sanitaire après laquelle le produit peut présenter des risques pour la santé. La DDM est une date indicative après laquelle le produit peut perdre en qualité mais ne présente pas de risque pour la santé. Cette confusion, principalement due à un manque de lisibilité et de compréhension autour de ces dates, a de graves conséquences : les dates de consommation sont responsables de 20% du gaspillage alimentaire dans les foyers français.

Pour pallier ce problème, Too Good To Go a lancé le Pacte sur les Dates de Consommation, pour faire évoluer les dates de péremption, avec une cinquantaine d’acteurs de la filière alimentaire (du producteur au consommateur, en passant par le distributeur). « En apportant une information claire, on peut faire évoluer les habitudes de chacun pour réduire le gaspillage alimentaire à la maison », estime Lucie Bach.

Exemple d’affiche de la campagne Too Good To Go

Depuis le 12 octobre, l’entreprise s’est également engagée dans une campagne de sensibilisation nationale. Affichage, digital, TV et print, les Français ne peuvent pas y échapper. Cette campagne insiste sur le fait que les Dates de Durabilité Minimale (DDM), signifient que le produit peut perdre en qualité une fois la date dépassée mais qu’il reste tout à fait consommable.

Le Pacte sur les Dates de Consommation compte à ce jour 51 signataires. « C’est un signal très fort pour toutes les parties prenantes : en mutualisant nos ambitions et nos efforts, on peut vraiment faire bouger les lignes. Nous sommes confiants que les consommateurs vont eux aussi jouer le jeu ! » déclare la fondatrice et présidente de Too Good To Go.

À lire aussi sur Widoobiz : « Notre mission : reconnecter les femmes et les hommes à la nature. » Bris Rocher, PDG du Groupe Rocher

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire