Lancement d’une campagne de recrutement d’urgence pour les métiers du grand âge

Lancement d’une campagne de recrutement d’urgence pour les métiers du grand âge

Grand âge

Au lendemain des annonces faites par le Président de la République, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie a réuni jeudi 29 octobre l’ensemble des représentants du secteur du grand âge. Ces derniers ont à nouveau insisté sur la nécessité de renforts en ressources humaines notamment sur les métiers en tension : aides-soignants, accompagnants éducatifs et sociaux, auxiliaires de vie, fonctions d’aide à la personne.

Après les enseignements parfois dramatiques sur le plan humain de la première vague épidémique, le Président a confirmé son refus d’une interdiction générale des visites en EHPAD. Il a demandé aux acteurs du secteur de tenir la ligne actuelle de « protéger sans isoler ». Les EHPAD pourront donc être visités dans le strict respect des règles sanitaires. Ces visites doivent pouvoir être organisées partout, avec les moyens nécessaires au respect des règles sanitaires.

Pour répondre à l’ensemble de ces besoins, en particulier l’organisation des visites en EHPAD, la ministre déléguée a annoncé avoir saisi les préfets. En lien avec les directeurs généraux d’agences régionales de santé (ARS), elle leur demande d’appuyer les initiatives locales pour le renforcement de moyens humains et de rendre compte de leur action avant le 10 novembre.

La mise en place de cette campagne de recrutement d’urgence sur les métiers du grand âge « Un métier pour nous », sur l’ensemble du territoire, va par ailleurs préfigurer des actions collectives qui pourront ensuite être pérennisées, si elles démontrent leur efficacité.

0 commentaires

Laisser un commentaire