Retraités et dynamiques, ils profitent de la vie

Retraités et dynamiques, ils profitent de la vie

Retraités

Après des années de dur labeur, vient enfin le moment de prendre sa retraite. Mais la fin de la vie professionnelle ne signifie pas la fin de la vie ! Comment les plus de 60 ans abordent ce moment clé de leur vie, celui de quitter le monde de l’entreprise et du travail ? Selon une étude BVA menée par La France Mutualiste, les retraités français vivent plutôt bien cette période. Contrairement à ce qu’imaginent les plus jeunes, encore actifs, la retraite n’est pas synonyme de vieillesse.

Cette étude BVA parue en mars 2021 et menée début février 2021, propose un regard croisé entre des actifs et des retraités. Interrogés sur leur vision de la retraite, les plus jeunes dépeignent une étape de la vie bien plus morose que celle réellement vécue par leurs aînés. À bas les idées reçues, retour sur cette enquête qui ré-enchante le passage à la retraite.

Idées reçues : la retraite entre tricot et garde d’enfants ?

Les moins de 60 ans, encore bien actifs dans le monde du travail, semblent avoir une vision bien maussade de ce qui les attend à la retraite. Au travers de leurs réponses à l’enquête BVA, ils dépeignent les retraités comme des personnes peu connectées, adeptes du tricot et qui attendent toute la journée la visite de leurs petits-enfants.

En effet, selon les jeunes interrogés dans l’enquête, seulement 38% des seniors seraient à l’aise avec internet. Ils sont par ailleurs 85% à penser que tricoter est une activité que les retraités affectionnent et pratiquent régulièrement. Enfin, 60% des actifs pensent sincèrement que la visite de leurs petits-enfants constitue la principale source d’épanouissement des retraités.

La réalité : des retraités jeunes et dynamiques

N’en déplaise aux jeunes générations, on ne quitte pas le monde du travail pour entrer directement en EHPAD. 62 ans : c’est l’âge légal de la retraite aujourd’hui en France. Et à 62 ans on est encore loin d’être vieux ! C’est d’ailleurs le sentiment partagé par les principaux intéressés qui estiment que l’on devient vieux à 75 ans. Alors que les moins de 60 ans considèrent que la vieillesse commence dès 65 ans. D’où un écart observé entre la vision des actifs et la réalité des retraités.

En effet, pour la majorité des retraité interrogés, la retraite représente un moment pour, enfin, penser à soi, pour profiter de la vie et concrétiser certains projets. Ils sont d’ailleurs 89% à déclarer bien profiter de leur vie. 73% déclarent même avoir encore de nombreux projets en tête. A bas le tricot, les plus de 60 ans préfèrent donc s’adonner au jardinage, au bricolage, à la cuisine (50%) ou encore au voyage (47%) . Leur principale source d’épanouissement est le contact avec leurs amis (50%) et la visite de leurs petits enfants ne vient qu’à la quatrième place du classement de leurs sources d’épanouissement (43%).

Quant à leur soit disant phobie technologique, là encore, les jeunes se mettent le doigt dans l’oeil. Les plus de 60 ans sont en fait très connectés puisque 82% d’entre eux se disent à l’aise avec internet, qu’ils consultent régulièrement. Ils sont également 64% à partager des contenus sur les réseaux sociaux. Aussi, les retraités sont bien plus dynamiques que ce que veulent bien croire les plus jeunes et profitent pleinement de leur liberté retrouvée.

1 commentaire

Il y a aussi un certain nombre de ces jeunes retraités qui prennent beaucoup de plaisir à ponctuellement réintervenir en entreprise pour apporter leur expertise sur des sujets où leur expérience sera une réelle valeur ajoutée. C'est important de la rappeler, il n'y a pas d'âge pour apporter de la valeur et les retraités sont à ce titre un formidable vivier de compétences encore extrêmement utile à la société et à l'activité des entreprises.

Par Pascal DARDENNE, le 19 mai 2021

Laisser un commentaire