Les entreprises menacées par une pénurie de main d’œuvre

Les entreprises menacées par une pénurie de main d’œuvre

pénurie

Alors que l’économie repart après la crise sanitaire, les entreprises se confrontent à une pénurie de main d’œuvre. Le phénomène est notamment lié aux difficultés de recrutement. Un obstacle pour que les sociétés redémarrent pleinement leurs activités.

La reprise de l’économie ne se fait pas sans douleur. Elle s’accompagne d’une pénurie de matières premières pour le secteur de l’industrie et maintenant d’une pénurie de main d’œuvre pour certains métiers. Cela pourrait retarder le retour à la normale de l’activité entrepreneuriale.

Une pénurie au niveau mondiale

Certains dirigeants déplorent un manque de travailleurs hautement diplômés sur le marché du travail. Le problème serait similaire à l’étranger. Une telle pénurie a été rencontré également aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d’Europe. Des entreprises affirment ne pas pouvoir recruter suffisamment à cause du manque de candidatures. Une situation qui risque d’entrainer une baisse de la productivité des sociétés ce qui les rendraient incapable de répondre à la demande.

La pénurie de main d’œuvre touche aussi les métiers moins qualifiés. En effet de nombreuses entreprises de transports peinent à recruter des chauffeurs. Idem pour certaines sociétés de commerce, contraintes de modifier les horaires d’ouverture et de fermeture de leurs magasins à cause du manque de personnel.

Les modalités du salariat sont remis en question

Cette pénurie de main d’œuvre pourrait bien être une conséquence de la pandémie selon plusieurs employeurs. En effet, durant la crise sanitaire beaucoup de salariés ont été placé en chômage partiel, conduisant certains à se reconvertir vers des secteurs d’activités différents.

Autre explication à ce manque de main d’œuvre : la remise en question du rapport à l’entreprise par les salariés. C’est l’idée donnée par le patron de La Poste, Philippe Wahl, lors d’une conférence économique annuelle à Aix-en-Provence. Selon lui le télétravail a interrogé les salariés sur leur liberté de choisir le lieu où exercer leur activité. Une absence de flexibilité de la part de l’employeur peut dissuader un salarié de candidater dans une entreprise.

0 commentaires

Laisser un commentaire